Le désert de Bayuda

Le mot « Bayuda » vient de « abyod » qui, en arabe, signifie blanc; le contraste créé par les montagnes de pierre noire et le sable clair pourrait être l’origine de ce nom. C’est la zone déserte dans le cycle du Nil où la rivière semble se glisser vers le sud. Ce territoire est principalement un désert de pierre, dans la partie centrale il existe plusieurs formations sous la forme d’une ancienne coquille volcanique noire et a de grandes sections avec des pierres de quartz blanc. Ce désert a des plaines et des rivières sèches (oued) où les arbres d’acacia poussent, des herbes et souvent des arbustes verts qui sont des pâturages pour les groupes nomades d’animaux.
Le groupe le plus important est la tribu Bisharin qui vit dans de petits clans familiaux dans des tentes ou des huttes construites avec des branches en bois sec.